Fabrication du Champagne : Récolte, pressurage et fermentation - Septembre

Les vignes en Septembre : Récolte

Récolte des raisins : La cueillette se fait exclusivement à la main, les raisins sont versés dans des caisses à vendanges percées au fond et sur les côtés afin de favoriser l’évacuation des premiers jus. Ils sont ensuite transportés vers le pressoir.

Raisin pinot meunier

La cave en Septembre : Pressurage et fermentation

Pressurage : Dès leur arrivée au pressoir, les raisins sont pesés. A partir de 2000 kilos, on ne doit extraire que 12.75 hectolitres de moût. Le pressurage est fractionné en séparant les premiers jus extraits, 10.25 hl qui constituent la « cuvée », des 2.5 hl suivants, appelés « taille ».

Mise en fermentation alcoolique : Les jus débourbés sont chaptalisés si nécessaire, afin d’obtenir 11 % vol d’alcool maximum en fin de fermentation. Les levures transforment les sucres du jus en alcool et en gaz carbonique. Une quinzaine de jours environ plus tard, les moûts sont transformés en vin.

La fermentation malolactique : Elle est réalisée par des bactéries qui transforment l’acide malique en acide lactique à une température de 20°c, en même temps que la fermentation alcoolique, ce qui permet de bénéficier de la chaleur produite par celle-ci. Elle dure environ un mois, ensuite les vins sont soutirés et clarifiés.

 

 

Champagne Brisson Jonchère - Bar sur Aube - Blog - Conception Arkanys - Sites -